Le Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou

Historique

Le Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou est l’une des institutions majeures de l’Église orthodoxe russe. Il doit sa création par le Saint Synode, le 4 avril 1946, à l’intensification des contacts de l’Église orthodoxe avec l’étranger qui rendait urgente l’institution d’un organe ecclésiastique spécial, permettant de traiter cet aspect important de la vie de l’Église.

De 1946 à 1960, le Département fut dirigé par le métropolite de Kroutitsy et Kolomna Nicolas Iarouchevitch. Cette période a largement déterminé la nature des relations extérieures de l’Eglise orthodoxe russe telles qu’elles se présentent aujourd’hui, avec le renforcement des formes traditionnelles de relations interecclésiales et l’élaboration de nouvelles orientations dans ce domaine. Il convient de remarquer qu’à cette époque, l’engagement de l’Eglise dans le mouvement pacifique, ainsi que ses premiers contacts avec les organismes publics lui permirent de sortir peu à peu de son isolement, de jeter un pont entre elle et l’état, le monde de la politique, de la science et de la culture.

De 1960 à 1972, le Département est dirigé par le métropolite de Léningrad et de Novgorod Nicodème Rotov, alliant la richesse des idées, si nécessaires à l’Église, avec la fermeté et la persévérance indispensables à leur réalisation. Le métropolite Nicodème fut confronté à d’énormes difficultés de la part des autorités civiles, et il poursuivit son œuvre avec toute l’intransigeance qui le caractérisait. Les contacts extérieurs, en particulier internationaux, revêtaient une importance particulière à l’époque des persécutions, permettant d’en arrêter l’expansion, d’empêcher ou de rendre difficile pour les autorités la fermeture ou la destruction d’églises ou de monastères. En obtenant la nomination de jeunes évêques aux chaires de l’étranger, le métropolite préparait leur transfert sur le territoire canonique de l’Eglise, favorisant ainsi le rajeunissement et l’élargissement de l’épiscopat orthodoxe russe.

De 1972 à 1981, le poste de président du Département des relations extérieures fut occupé par le métropollite Juvénal (Poïarkov) de Kroutitsy et Kolomna, qui en dirigea les travaux avec dévouement, connaissance de la problématique et soin.

De 1981 à 1989, le Département fut confié au métropolite Philarète (Vakhromeev) de Minsk et de Biélorussie, qui eut l’honneur de diriger le Département durant la longue période de préparation au Millénaire du Baptême de la Russie et pendant les festivités. Le Département des relations extérieures, sous la direction du métropolite Philarète, apporta une contribution exceptionnelle par son ampleur et sa complexité aux processus regardant la célébration en juin 1988 de ce grand jubilé. La célébration du millénaire du baptême de la Russie réveilla la mémoire historique de bien des nations peuplant l’Union soviétique, prenant bientôt les proportions d’évènements national, communiquant une puissante impulsion au mouvement visant à rendre à l’Église orthodoxe russe la place qui lui revenait dans la société, à la renaissance progressive des traditions multiséculaires de son ministère et de son témoignage devant le peuple de Dieu.

De 1989 à 2009, le Département fut dirigé par l’archevêque (métropolite à partir de 1991) Cyrille de Smolensk et de Kaliningrad, aujourd’hui patriarche de Moscou et de toute la Russie. Cette période fut marquée par des changements qualitatifs dans la structure et le fonctionnement du Département des relations extérieures. Le dialogue avec les autorités civiles atteint un tout autre niveau, favorisant l’optimisation des relations entre l’Eglise et l’état. Les contacts et la collaboration entre l’Église et les organismes politiques, sociaux, scientifiques et culturels furent également élargis et renforcés.

Au Département revient l’initiative d’un document présentant la position de l’Église sur différents phénomènes et questions et société, les Bases de la conception sociale de l’Eglise orthodoxe russe, adoptées au Concile épiscopal jubilaire de l’an 2000.

En 1997, on procéda à une réorganisation du système de direction, avec la création des Secrétariats aux relations interorthodoxes, aux relations de l’Eglise et de la société et aux relations interchrétiennes, du Secteur des organismes à l’étranger, et du Service des pélerinages. Un peu plus tard apparurent également un Service des communications et un Secteur des publications, maximisant l’efficacité du travail du Département dans son ensemble

Le 17 mai 2007, la signature de l’Acte de communion canonique rétablissait l’unité entre le Patriarcat de Moscou et l’Eglise russe hors-frontières, résultat de longues consultations et négociations, conduites avec la participation active du Département.

Soucieux de la pastorale de nos compatriotes résidant hors de Russie par la force des courants migratoires, le Département a considérablement augmenté le nombre des paroisses et institutions du Patriarcat de Moscou à l’étranger. En 2008, on comptait 316 paroisses et 16 monastères dans 51 pays du monde. Par ailleurs, hors du territoire canonique du Patriarcat de Moscou fonctionnent 19 monastères et 300 paroisses de l’Église hors-frontières.

Après le décès de sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Alexis II, le Saint Synode élit le 6 décembre 2008 le métropolite Cyrille locum-tenens du trône patriarcal. Le 27 janvier 2009, il fut élu Patriarche de Moscou et de toute la Russie par le Concile local de l’Eglise orthodoxe russe. L’intronisation de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille eut lieu le 1er février 2009 en l’église du Christ-Sauveur.

Un décret du Saint-Synode en date du 31 mars 2009 nommait président du Département des relations extérieures l’évêque Hilarion de Vienne et d’Autriche, aujourd’hui métropolite de Volokolamsk, vicaire du diocèse de Moscou.

Une partie des fonctions du Département fut alors transférée au tout nouveau Département des relations entre l’Eglise et la société, chargé de faire le lien avec les organes législatifs, les partis politiques, les associations professionnelles et artistiques et les autres institutions de la société civile sur le territoire canonique du Patriarcat de Moscou. Les représentations, metochia, monastères et paroisses stavropigiales dépendant autrefois du Département des relations extérieures, sont désormais placées sous la dépendance directe du Patriarche de Moscou et de toute la Russie. Un secrétariat approprié a été créé afin d’assister le Patriarche dans la direction de ces institutions à l’étranger. La filiale de l’École doctorale de l’Académie de théologie de Moscou rattachée au département a été transformée en École doctorale de l’Eglise orthodoxe russe.