Page d'accueil Actualité
Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu int…

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

Le 14 octobre 2020, fête de l’Intercession de la Mère de Dieu, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a célébré la Divine liturgie à l’église Notre-Dame-Joie-de-tous-les-affligés, rue Bolchaïa Ordynka, à Moscou.

Des prières ont été dites pendant la litanie instante pour la fin de l’épidémie de coronavirus.

A la fin du service liturgique, le métropolite a prononcé une homélie :

« Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit !

La Vierge se tient invisiblement dans l’église avec le chœur des saints, priant pour nous, les anges et les puissances se prosternent, les apôtres et les prophètes exultent de joie, car notre divine Mère intercède pour nous auprès de notre Dieu engendré avant les siècles. 

Les paroles du kondakion de la fête de la Mère de Dieu développent le sens de l’évènement dont nous faisons mémoire aujourd’hui. Il a eu lieu il y a longtemps, il y a dix siècles, à Constantinople, capitale de l’Empire romain d’Orient. Cette ville est située sur les rives du Bosphore, elle est entourée d’eau sur trois côtés et n’est reliée à la terre que par le quatrième. Elle était ceinte de gigantesques remparts pour la protéger des constantes incursions des étrangers que les habitants, qui se disaient Romains, appelaient des barbares.

Les habitants de Constantinople disaient de leur ville qu’elle était la cité de la Mère de Dieu. Ils croyaient qu’elle protégeait leur ville des invasions étrangères. Défendue par ses hauts murs, la ville se renforçait encore par la prière à la Mère de Dieu.

Deux églises se dressaient sur deux des angles des remparts. Toutes deux consacrées à la Mère de Dieu. L’église des Blachernes, où était conservée sa sainte tunique, et l’église de Chalkoprateia, où l’on gardait sa ceinture. Toutes les semaines, une procession allait de l’une à l’autre. On en tirait les saintes reliques, et le peuple marchait le long des remparts, priant la Reine des Cieux. Si les barbares s’approchaient de la ville, ce qui arrivait souvent, le patriarche, les évêques, le clergé sortaient les reliques de la Mère de Dieu et faisaient le tour de la ville sur le haut des remparts. Ils comprenaient qu’elle ne pouvait être militairement défendue, malgré tous les efforts, sans l’aide de Dieu et la protection de la Mère de Dieu.

C’est à Constantinople qu’eut lieu l’évènement dont nous faisons mémoire aujourd’hui. La ville était, une fois de plus, assiégée par des hordes de barbares. Le patriarche, l’empereur et tout le peuple étaient en prièrent dans l’église des Blachernes. Un fol-en-Christ nommé André eut une vision. Il vit la Mère de Dieu étendant son omophore, c’est-à-dire le voile couvrant sa tête, sur la ville. André rapporta sa vision, et tous comprirent que la Mère de Dieu était en train de défendre leur cité.

De façon étonnante, l’Église grecque, si elle a conservé la mémoire de cet épisode, n’en a pas fait une grande fête. En Russie, au contraire, le récit de l’Intercession de la Mère de Dieu est parvenu très tôt. Saint André de Bogolioubovo bâtit une première église dédiée à cette fête, la fameuse église de l’Intercession sur la Nerl, qui existe encore aujourd’hui. On bâtit par la suite d’autres églises en l’honneur de l’Intercession de la Mère de Dieu dans de nombreuses villes de Russie, notamment à Moscou, avec l’église de l’Intercession sur la Place Rouge, plus communément appelée Saint-Basile-le-Bienheureux, en l’honneur d’un autre fol-en-Christ, russe cette fois.

La fête de l’Intercession a toujours été une solennité en Russie. Les Russes aiment l’image de la Mère de Dieu étendant son voile sur leur ville, car les Russes aussi considèrent leur pays comme l’apanage de la Mère de Dieu. En cas de danger (et nos villes ont souvent été en danger), nos ancêtres priaient et recouraient à l’Intercession de la Mère de Dieu.

L’aide de Dieu s’est souvent manifestée dans l’histoire de notre pays, par ses saintes icônes. Il n’y a nulle part autant d’icônes miraculeuses qu’en Russie. On en fête une presque chaque jour du calendrier : les images de Smolensk, de Kazan, de Vladimir, Joie-de-tous-les-affligés, Secours-de-ceux-qui-périssent et tant d’autres. La Mère de Dieu a manifesté d’une façon particulière sa clémence à la Russie. Chaque fois qu’elle a été envahie par des étrangers, ils ont été repoussés par l’aide et par l’Intercession de la Mère de Dieu. Comme dans l’Empire romain d’Orient, ou, comme l’appelent les historiens, l’Empire byzantin, la Mère de Dieu n’a cessé de faire des miracles en terre de Russie.

C’est pourquoi nous l’appelons « Invincible conductrice de nos armées ». Bien souvent, dans les canons et les acathistes, elle est qualifiée de mur imprenable. Aucun mur, même les plus sûrs et les plus hauts, ne peuvent défendre la ville si la Mère de Dieu ne les défend pas. Les habitants de Constantinople et ceux de la Sainte Russie le savaient.

J’attirerai votre attention sur autre chose encore. Quand le patriarche, l’empereur et le clergé de l’église des Blachernes priaient la Mère de Dieu, ils contemplaient la beauté de l’office liturgique de leurs yeux de chair, tandis que leurs yeux spirituels ressentaient, chacun à sa manière, la présence de la Mère de Dieu. André le fol-en-Christ la vit de ses yeux, tandis que ceux qui étaient près de lui en eurent la révélation autrement, par le cœur. Sans quoi, ils n’auraient pas prié toute la nuit à l’église et seraient rentrés chez eux.

Pendant la célébration de la Divine liturgie, on ressent que les anges adorent avec les pontifes, que les apôtres et les prophètes se réjouissent, qu’avec nous, sur terre, prient les puissances célestes, tandis que la Mère de Dieu intercède devant le trône de son Fils, le Roi des cieux, pour la terre, pour notre ville, notre famille, nos proches, chacun de nous. En la fête de l’Intercession, nous le ressentons particulièrement.

L’office que nous célébrons, y mettant tous nos efforts, notre prière, nos moyens matériels, a part à cette liturgie à laquelle participent les anges, les saints, la Mère de Dieu. C’est pourquoi en Russie, comme à Byzance, on n’a jamais épargné les moyens financiers quand il s’agit de construire une église. On décore les églises d’icônes, de dorures, de pierres précieuses. On n’épargne pas pour Dieu. Personne ne disait alors, comme aujourd’hui : à quoi bon ces dorures, pourquoi ce luxe.

Pour prendre une comparaison, mettons qu’un homme aime une jeune fille, qu’il veuille lui faire sa demande en mariage. Comment se présentera-t-il devant elle ? Il achètera une bague, des boucles d’oreille, des pierres précieuses. S’il vient la voir en disant : « Tu n’as pas besoin de boucles d’oreilles, pas besoin de belles choses, reste la souillon que tu es d’habitude », comment sera-t-il reçu ?

C’est ainsi que les fidèles expriment leur amour de l’Église : ils y portent ce qu’il y a de plus beau. Ils veulent une église belle, bien décorée. Même si autour régnaient la ruine, la pauvreté, comme c’est souvent arrivé dans l’histoire russe, les églises ont toujours été belles, et les gens venaient voir ces beautés terrestres à l’église et, par elles, avoir part à la beauté céleste.

Voilà pourquoi l’Église orthodoxe s’est toujours souciée de l’ornementation des églises, de la beauté des offices, qu’elle a toujours veillé à ce qu’ils se déroulent dans une atmosphère de piété, de dévotion, sans agitation.

Aujourd’hui, en la fête de l’Intercession de la Mère de Dieu, je tiens à remercier le clergé de notre église, les servants d’autel, les sous-diacres et, bien sûr, le Chœur synodal de Moscou. Aujourd’hui, nous fêtons aussi saint Roman le Mélode : c’est, peut-on dire, la fête des chantres d’église professionnels.

Je nous souhaite à tous de célébrer avec cœur, de mettre toutes les forces de notre âme dans la célébration de la liturgie, nous efforçant qu’elle ne se transforme pas en concert, comme cela arrive parfois lorsqu’elle est chantée par un très bon chœur professionnel. Célébrons toujours l’office avec le sentiment de la présence de la Mère de Dieu, des anges, des saints et des défunts.

Que la Mère de Dieu, en ces jours difficiles, quand beaucoup s’inquiètent de leur santé et de la santé de leurs proches, nous protège de tout fléau et, par son omophore, qu’elle nous défende de tout mal.

Bonne fête à tous. »

 

 

Partager:
Le patriarche Cyrille a répondu aux questions des participants du IXe festival « Foi et parole »

22.10.2021

Rencontre tripartite des leaders religieux de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie

13.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée est tombé dans le schisme

27.09.2021

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion du Saint-Synode de l’Église russe

23.09.2021

Le patriarche Cyrille inaugure une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

16.09.2021

Le patriarche Cyrille ouvrira une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

14.09.2021

Le patriarche Cyrille : Les forces du mal déchirent l’unité des Églises orthodoxes

29.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite au décès du président du Conseil des Musulmans d'Ouzbékistan

24.08.2021

Félicitations patriarcales au métropolite Onuphre de Kiev et de toute l'Ukraine à l'occasion de l'anniversaire de son intronisation

17.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite aux décès causés par l'explosion d'une citerne de carburant au Liban

16.08.2021

Condoléances de Sa Sainteté le patriarche Cyrille suite aux décès causés par des inondations dans le nord de la Turquie

16.08.2021

Message de félicitations du patriarche Cyrille au métropolite Hilarion de Volokolamsk pour son 55e anniversaire

24.07.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré les leaders musulmans de Kazan

21.07.2021

Le président du DREE a participé à l’inauguration de l’exposition « Moscou grecque. De Théophane le Grec à nos jours »

23.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk rencontre les représentants de la Communauté Sant’ Egidio

20.10.2021

Le président du DREE a participé à une réunion pour le 25e anniversaire de la Maison de la Russie à l’étranger

18.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le président du DREE rencontre le pape François

06.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a participé à une rencontre interreligieuse sur le thème « Religion et enseignement »

06.10.2021

Le président du DREE a rencontré l’ambassadeur de Russie près le Saint-Siège

06.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a rencontré le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens

05.10.2021

Le métropolite Hilarion : Les Églises recherchent une unité sur le thème du changement climatique

04.10.2021

L’Église orthodoxe russe inquiète du sort des sanctuaires chrétiens du Kosovo

04.10.2021

A Rome, le président du DREE a participé au Sommet des leaders religieux sur le changement climatique

04.10.2021

Le métropolite Hilarion : Le Saint-Synode décidera des formes de la présence de l’Église russe en Afrique

04.10.2021

Le métropolite Hilarion : le patriarche Bartholomée a complètement perdu toute conscience canonique

04.10.2021

Présentation de la traduction chinoise du livre du patriarche Cyrille « Pensées pour chaque jour »

01.10.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Page is available in the following languages
Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب