Page d'accueil Actualité
« La Nativité du Christ n’est pas simple…

« La Nativité du Christ n’est pas simplement prétexte à une fête laïque »

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a accordé une interview au site « Commentaires d’actualité ».

La tradition de fêter la Nativité du Christ s’est mise en place sur plusieurs siècles. Au siècle précédent, le pouvoir athée est parvenu à la remplacer en Russie par la fête « laïque » du Nouvel an. Aujourd’hui, la Nativité du Christ est à nouveau largement fêtée, et l’on peut constater à quel point les traditions populaires et la piété liturgique sont étroitement imbriquées dans cette célébration. J’aimerais remarquer que le terme de « laïcité », qui apparaît à l’époque de la Révolution française et désignait le principe de séparation de la société civile d’avec l’Église, n’a nullement influencé la tradition de fêter Noël en France.
Je sais par mon expérience pastorale qu’une large part de la société russe ne considère pas la Nativité du Christ comme un simple prétexte à une fête «laïque » : cette fête est revêtue d’un sens profondément religieux, la joie de l’avènement du Seigneur et Sauveur dans le monde.
L’Église orthodoxe russe se situe hors du cadre de la lutte politique, elle ne soutient aucun parti politique ni aucune idéologie politique. La tâche de l’Église consiste à annoncer les idéaux évangéliques, à contribuer à leur incarnation dans la vie de la société, à unir les hommes sur la base des valeurs morales. Les batailles politiques, malheureusement, favorisent en général la division des gens en camps ennemis, suivant leurs préférences politiques.
Suivant la doctrine chrétienne, l’Église est surnaturelle par essence, et les lois de la société terrestre humaine n’ont pas prise sur elle. En même temps, l’Église existe dans un contexte socio-historique concret, elle se compose de gens ordinaires, c’est pourquoi elle ne peut pas ne pas réagir aux réalités qui l’entourent ni ne pas se pencher sur les nécessités de ses fidèles. C’est pourquoi l’Église participe à la vie de la société.
Aujourd’hui notre Église aspire à répondre à un besoin que l’on peut formuler comme l’aspiration des personnes, et même de certains groupes sociaux et d’instituts à trouver un soutien moral. C’est pourquoi l’Église se rend dans les écoles, les établissements d’enseignement supérieur, les internats, les hôpitaux et les institutions de défense comme l’armée et les prisons. Les paroisses se consacrent activement à enseigner, elles sont des foyers de vie culturelle et sociale. Tel est le ministère de l’Église, elle ne fait pas de publicité, elle ne tente pas de prendre le pouvoir ou d’être reconnue par la société, mais elle manifeste le sentiment de sa responsabilité pour l’avenir du peuple, l’accomplissement de sa vocation dans le monde.
A mon avis, en parlant de la présence de l’Église sur le terrain social, il faut s’abstraire des stéréotypes évoquant une tentative d’interférer dans la sphère politique et se concentrer sur une réflexion sur le soutien spirituel et moral que l’Église propose aux gens.
L’introduction au programme des écoles russes des « Fondements des cultures religieuses et de l’éthique laïque » ou, comme on l’appelait à l’aube de la discussion sur ce thème, « Les Fondements de la culture orthodoxe », est en discussion depuis plusieurs années.  Depuis, tant les partisans d’une composante morale à l’école que leurs adversaires ont revu leurs copies à maintes reprises. De nombreuses versions de programmes scolaires, de méthodes d’enseignement de ce cours ont été porté au jugement du public. Résumant la discussion, on peut dire que tous ceux qui y ont participé s’accordent sur la nécessité de remédier à un certain vide dans le processus éducatif scolaire. Sur quelles valeurs doit reposer l’éducation scolaire, c’est une autre question.
A mon avis, il n’y a pas de valeurs plus accessibles aux hommes que la vérité, l’amour et le bien, le don de soi, la justice, le respect et la sollicitude au sein de la famille et dans les relations entre personnes, l’entraide et le soutien, toutes valeurs qu’enseigne l’Église se basant sur les Saintes Écritures et la Tradition. Sans reconnaissance et pratique de ces valeurs dans la vie quotidienne, on ne peut parler de bonne moralité.
L’état actuel de la société illustre bien ce qui vient d’être dit : les gens se préoccupent de moins en moins de la dimension morale de leur vie. La propagande agressive d’un mode de vie consumériste dans les médias explique en grande partie ce phénomène. Les gens s’habituent peu à peu à une existence dans laquelle  l’homme est un loup pour l’homme : survit celui qui a pu donner un pot-de-vin au fonctionnaire et en obtenir ce qu’il voulait, monter en grade sans l’avoir mérité, s’approprier ce qui ne lui appartient pas.
Dans ce contexte, le retour aux fondements moraux est plus que d’actualité. A mon avis, l’introduction de cours d’enseignement religieux et éthique à l’école permettra d’inculquer aux enfants des valeurs spirituelles et morales, de les orienter vers une attitude responsable.
Quant aux parents athées, la matière « Fondements des cultures religieuses et de l’éthique laïque » prévoit un module d’enseignement spécifique explicitement annoncé dans l’intitulé même du cours.
L’Église s’appuie sur les notions de profit spirituel, elle part de la nécessité du développement artistique de la personne et n’éprouve aucune crainte devant la nouveauté.
Il suffit de consulter le secteur orthodoxe de l’internet russe, pour se rendre compte à quelle vitesse il se développe. La plupart des paroisses ont leur page, les prêtres et les laïcs orthodoxes sont actifs dans les blogs et les forums.
Il existe une énorme quantité de ressources informationnelles, d’agences, de groupes au sein des réseaux sociaux dont les créateurs et les membres se réclament de la tradition orthodoxe. Nous sommes heureux de cette activité de nos frères et sœurs dans les médias.
Cependant, la sphère des technologies d’information a également une dimension négative. Indépendamment de ses convictions, la vie d’un homme ne doit pas se réduire à l’espace virtuel. Tous sont appelés à vivre dans le monde réel créé par Dieu. C’est ici avant tout que nous servons Dieu et le prochain, ici qu’est notre maison, et non pas sur internet.
Nous sommes inquiets de la création et de l’utilisation de nouvelles technologies d’information amenant à une certaine dépendance toxicomanique à la communication virtuelle. Nous sommes contre un internet dans lequel ne fonctionnent pas les lois morales, où l’on peut librement insulter en profitant de l’anonymat.
Les jeux informatiques peuvent aussi être un moyen de formation pour les enfants, mais ils peuvent engendrer en eux une peur et une haine qui, tôt ou tard, s’exprimeront dans le monde réel. Si le jeu aide l’enfant dans son développement intellectuel ou son repos, sans devenir une idole, son utilisation est possible. Dans le cas contraire, il existe un réel danger pour la santé spirituelle et psychologique, la personnalité se dégrade.
L’afflux des croyants vers la Ceinture de la Mère de Dieu aura été un témoignage sans précédent de la piété du peuple russe. Les gens cherchent l’aide de Dieu et l’intercession de Sa Très-Sainte Mère, ces réalités spirituelles qui ne se laissent pas appréhender formellement et sont le fondement de la vie religieuse.
Les aspirations spirituelles de l’homme qui prennent leur source dans l’expérience de la proximité de Dieu déterminent tous les aspects de la vie, influençant avant tout l’affermissement de la conscience morale des personnes. Afin de comprendre pourquoi près de trois millions de personnes sont venues vénérer la Ceinture de la Mère de Dieu, l’approche sociologique est insuffisante, car on ne peut parler du sentiment religieux qu’à partir du langage des notions et des définitions spirituelles qui manquent très souvent au vocabulaire de l’homme moderne.

Поделиться:
Le patriarche Cyrille a félicité le métropolite Porphyre de son élection au siège patriarcal serbe

18.02.2021

Réunion du Haut Conseil de l’Église orthodoxe en vidéoconférence

11.02.2021

Le président russe a présenté ses félicitations au patriarche Cyrille pour l'anniversaire de son intronisation

01.02.2021

Le métropolite Hilarion : Sous le patriarche Cyrille, la renaissance de l’Église a reçu une nouvelle impulsion

31.01.2021

Interview de Sa Sainteté le patriarche Cyrille à la chaîne de télévision « Rossia » pour Noël

07.01.2021

Le pape François a présenté ses vœux au patriarche Cyrille pour la fête de la Nativité du Christ

07.01.2021

Message de Noël du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie

06.01.2021

Félicitations de Sa Sainteté le patriarche Cyrille à Joseph Baiden de son élection au poste de président des États-Unis d’Amérique

15.12.2020

Condoléances du primat de l’Église orthodoxe russe pour le décès du patriarche Irénée de Serbie

20.11.2020

Condoléances de Sa Sainteté le patriarche Cyrille après l’incendie survenu dans un hôpital de la ville roumaine de Piatra Neamţ

17.11.2020

Message du patriarche Cyrille au primat de l’Église albanaise

16.11.2020

Condoléances du patriarche Cyrille suite à l’assassinat de fidèles de l’Église éthiopienne, à Oromia

06.11.2020

Condoléances du patriarche Cyrille après l’attentat meurtrier de Vienne

03.11.2020

Condoléances de Sa Sainteté le patriarche Cyrille à la suite du tremblement de terre survenu au sud de la Turquie

31.10.2020

Condoléances du primat de l’Église orthodoxe russe pour le décès du métropolite Amphiloque du Monténégro et du Littoral

30.10.2020

Le métropolite Hilarion : Les chrétiens du Proche-Orient ont besoin de notre compassion et de notre prière

22.02.2021

Le métropolite Hilarion a rappelé que la cause des schismes dans l’Église était toujours le péché

22.02.2021

Le but de ceux qui critiquent la politique étrangère de l’Église russe est de déséquilibrer l’Église elle-même, estime le métropolite Hilarion

22.02.2021

Sous le nouveau patriarche serbe, les rapports entre les Églises russe et serbe devraient rester aussi fraternels, estime le métropolite Hilarion

21.02.2021

Réunion du Haut Conseil de l’Église orthodoxe en vidéoconférence

11.02.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion sur la suppression des articles anticléricaux de la législation monténégrine

07.02.2021

L’attachement à l’ancien rite n’est pas un obstacle à l’unité

07.02.2021

Le métropolite Hilarion : La restauration de l’unité dans notre famille orthodoxe commune n’est possible qu’avec l’abandon des fausses ecclésiologies

01.02.2021

Le métropolite Hilarion : Sous le patriarche Cyrille, la renaissance de l’Église a reçu une nouvelle impulsion

31.01.2021

Le métropolite Hilarion : L’utilisation de symboles LGBT à côté de symboles chrétiens est blasphématoire

31.01.2021

"L’interaction des paroisses de l’étranger avec les représentants du Rossotroudnitchestvo est tout à fait naturelle"

30.01.2021

Interview du métropolite Hilarion de Volokolamsk au portail « Romfea »

26.01.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a rencontré le chef de la mission diplomatique française à Moscou

25.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le politiquement correct ne doit pas intervenir dans ce qui est sacré pour des millions d’hommes

25.01.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message