Page d'accueil Actualité
Au DREE, présentation d’un livre sur les rapports …

Au DREE, présentation d’un livre sur les rapports entre le Patriarcat de Constantinople et l’Église orthodoxe russe dans les années 1910-1950

Le 27 février 2019, l’historien Mikhaïl Chkarovski a présenté son livre « Les Églises constantinopolitaine et russe au temps des grands bouleversements (1910-1950) ». La présentation a eu lieu au Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou.

S’adressant aux personnes présentes, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du DREE et recteur de l’Institut des Hautes-Études Saints-Cyrille-et-Méthode, a dit :

« Je vous souhaite cordialement la bienvenue à vous tous qui êtes venus pour la présentation du livre de Mikhaïl Chkarovski, « Les Églises constantinopolitaine et russe au temps des grands bouleversements (1910-1950) ».

Je salue particulièrement le métropolite Niphon, représentant de l’Église orthodoxe d’Antioche, le père Théoctiste, représentant de l’Église orthodoxe bulgare, le père Séraphin, représentant de l’Église des Terres tchèques et de Slovaquie, les membres de la communauté scientifique et, bien sûr, l’auteur de cet excellent livre, M. Chkarovski, déjà auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire contemporaine de l’Église orthodoxe russe, qui parlera lui-même de son livre.

Je ferais précéder son exposé de quelques remarques. Le livre de Mikhaïl Chkarovski est consacré à l’une des périodes les plus difficiles des rapports entre l’Église orthodoxe russe et le Patriarcat de Constantinople. La chute de l’Empire russe, l’établissement d’un régime athée dans le pays ont placé notre Église dans des conditions totalement nouvelles, pendant la première moitié du XX siècle. Ce fut un temps de dures épreuves. Quantité d’évêques, de membres du clergé et de simples fidèles furent soumis à de cruelles persécutions. L’Église était déchirée par des divisions internes et par des schismes qui bénéficiaient du soutien de l’autorité soviétique. Un nombre important de paroisses et de diocèses de l’Église russe se sont retrouvés subitement sur le territoire d’autres états.

A cette même époque le Patriarcat de Constantinople traversait également de sérieuses difficultés. Les processus révolutionnaires sur le territoire de l’ancien Empire ottoman et l’avènement d’un nouveau pouvoir, la réduction considérable de la population grecque d’Asie mineure affaiblirent significativement la position de l’Église constantinopolitaine. On pensa même un temps à déplacer le siège patriarcal hors des frontières turques, en Grèce, par exemple. Le Patriarcat de Constantinople aurait pu cesser d’exister.

Ce sont dans ces conditions difficiles que devaient se développer les rapports entre nos Églises. Étudiant l’histoire de ces relations, nous avons le regret de constater que Constantinople ne s’est pas toujours comporté fraternellement envers l’Église russe. Le Patriarcat de Constantinople, dans les années 1920-30 a ouvertement soutenu le schisme de l’Église vivante, lui-même initié par les autorités soviétiques. Il a étendu de façon non canonique son autorité à l’Estonie, à la Lettonie et à la Finlande. Il a proclamé l’autocéphalie de l’Église polonaise qui faisait auparavant partie de l’Église russe. On pourrait citer de nombreux autres exemples d’actes inamicaux et non canoniques du Patriarcat de Constantinople dans cette période, mais notre but, aujourd’hui, n’est pas de les énumérer. Notre Église, durant des années, a préféré taire ces tristes phénomènes du passé, s’efforçant de considérer charitablement les erreurs commises par nos frères, tout en nous souvenant de notre devoir de ne pas trahir la vérité historique et de rester fidèles aux saints canons.

C’est ainsi que s’est conduite l’Église russe dans les années 90, lorsque Constantinople a accepté dans sa communion les schismatiques ukrainiens des États-Unis et du Canada et a fondé une structure parallèle en Estonie. Au nom de la paix dans l’Église, afin d’éviter un grand schisme au sein de la famille orthodoxe mondiale, nous avions alors trouvé possible de conserver la communion canonique et liturgique avec l’Église constantinopolitaine, nous avons fait des concessions extrêmes et nous sommes permis la plus grande économie. Cependant, il était déjà clair, alors, qu’il ne s’agissait pas d’actes isolés dans le cadre d’une conduite inamicale, mais de l’élaboration subreptice d’une nouvelle ecclésiologie, étrangère à la Tradition orthodoxe. Le Concile épiscopal de l’Église orthodoxe russe de 2008 a prévenu de cette menace dans son décret « De l’unité de l’Église ».

Ce thème a acquis une actualité particulière ces derniers temps. Nous savons tous quels évènements tragiques se sont produits récemment dans la vie de l’Église en Ukraine avec l’octroi par Constantinople d’un prétendu tomos d’autocéphalie à deux groupes schismatiques ayant fusionnés. Défendant ses frontières canoniques et son unité, l’Église orthodoxe russe croit de son devoir de témoigner que ce nouveau modèle ecclésiologique, qui accorde des pleins-pouvoirs d’autorité exclusifs au primat de la première Église locale selon les dyptiques, n’est pas en accord avec la doctrine orthodoxe. La réalisation du scénario de l’autocéphalie ukrainienne est l’une des étapes clé dans l’imposition de ce modèle à toute l’Orthodoxie.

Je suis convaincu qu’il n’est possible de bien comprendre ce qui se passe qu’en tenant compte de tous les aspects de la politique que le Patriarcat de Constantinople met en place de façon conséquente ces cent dernières années. Le livre de Mikhaïl Chkarovski ne contient aucune affirmation gratuite. Il s’appuie sur des faits du passé, et c’est sa valeur. En étudiant le passé, on comprend mieux le présent.

J’espère que ce livre sera une contribution remarquée à la réflexion non seulement sur l’histoire des relations entre les Églises orthodoxes russe et constantinopolitaine, mais aussi sur la crise ukranienne actuelle et sur la division tragique dans l’Orthodoxie mondiale. »

Comme l’a remarqué M. Chkarovski, professeur à l’Institut des Hautes-Études et à l’Académie de théologie de Saint-Pétersbourg, la problématique de son ouvrage est d’une brûlante actualité. « La période des années 1910-1950 constitue un tournant dans l’histoire tant de l’Église de Constantinople, que de l’Église russe, tournant qui a, pour beaucoup, déterminé leur développement ultérieur » a-t-il constaté. M. Chkarovski a, ensuite, présenté les principaux thèmes de son ouvrages, les problèmes et les tendances dans les rapports entre Constantinople et l’Église russe au XX siècle.

Selon l’archiprêtre Alexandre Mazyrine, professeur de l’université Saint-Tikhon, docteur en sciences historiques, le livre « « Les Églises constantinopolitaine et russe au temps des grands bouleversements (1910-1950) » a une grande importance de nos jours. « Du fait de la crise actuelle des relations interorthodoxes, il est très important de comprendre les sources de cette crise, ses prémisses historiques », estime l’archiprêtre. « Le livre de M. Chkarovski développe largement cette problématique ».

Comme l’a remarqué A. Kostrioukov, directeur de recherches au Département de recherches scientifiques en histoire contemporaine de l’Église orthodoxe russe de l’université Saint-Tikhon, l’auteur du livre est bien connu : plus d’une génération de jeunes chercheurs a grandi avec les livres de M. Chkarovski. Parlant de l’actualité du thème, il a rappelé les mesures prises ces dernières décennies par le Patriarcat de Constantinople, contrevenant aux canons. On doit répondre à ces défis non seulement dans un esprit polémique, mais aussi dans un esprit scientifique, a déclaré A. Kostrioukov, soulignant : « Cet ouvrage a une dimension  non seulement tactique, mais aussi stratégique, il sert la gloire de notre Église orthodoxe russe. »

Partager:
Le patriarche Cyrille a répondu aux questions des participants du IXe festival « Foi et parole »

22.10.2021

Rencontre tripartite des leaders religieux de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie

13.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée est tombé dans le schisme

27.09.2021

Le patriarche Cyrille a présidé une réunion du Saint-Synode de l’Église russe

23.09.2021

Le patriarche Cyrille inaugure une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

16.09.2021

Le patriarche Cyrille ouvrira une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie

14.09.2021

Le patriarche Cyrille : Les forces du mal déchirent l’unité des Églises orthodoxes

29.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite au décès du président du Conseil des Musulmans d'Ouzbékistan

24.08.2021

Félicitations patriarcales au métropolite Onuphre de Kiev et de toute l'Ukraine à l'occasion de l'anniversaire de son intronisation

17.08.2021

Condoléances du patriarche Cyrille suite aux décès causés par l'explosion d'une citerne de carburant au Liban

16.08.2021

Condoléances de Sa Sainteté le patriarche Cyrille suite aux décès causés par des inondations dans le nord de la Turquie

16.08.2021

Message de félicitations du patriarche Cyrille au métropolite Hilarion de Volokolamsk pour son 55e anniversaire

24.07.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré les leaders musulmans de Kazan

21.07.2021

Le président du DREE a participé à l’inauguration de l’exposition « Moscou grecque. De Théophane le Grec à nos jours »

23.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk rencontre les représentants de la Communauté Sant’ Egidio

20.10.2021

Le président du DREE a participé à une réunion pour le 25e anniversaire de la Maison de la Russie à l’étranger

18.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le président du DREE rencontre le pape François

06.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a participé à une rencontre interreligieuse sur le thème « Religion et enseignement »

06.10.2021

Le président du DREE a rencontré l’ambassadeur de Russie près le Saint-Siège

06.10.2021

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a rencontré le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens

05.10.2021

Le métropolite Hilarion : Les Églises recherchent une unité sur le thème du changement climatique

04.10.2021

L’Église orthodoxe russe inquiète du sort des sanctuaires chrétiens du Kosovo

04.10.2021

A Rome, le président du DREE a participé au Sommet des leaders religieux sur le changement climatique

04.10.2021

Le métropolite Hilarion : Le Saint-Synode décidera des formes de la présence de l’Église russe en Afrique

04.10.2021

Le métropolite Hilarion : le patriarche Bartholomée a complètement perdu toute conscience canonique

04.10.2021

Présentation de la traduction chinoise du livre du patriarche Cyrille « Pensées pour chaque jour »

01.10.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Page is available in the following languages
Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب