Le 14 novembre 2016, l’higoumène Daniel (Irbits), secrétaire de l’archevêque Théophane de Berlin et d’Allemagne, membre du Comité pour l’intégration du Département du Chancelier fédéral d’Allemagne, supérieur du monastère Saint-Georges de Götschendorf, a participé au IX Sommet sur l’intégration, qui s’est déroulé à Berlin sous la présidence de la chancelière Angela Merkel.

Les discussions ont porté sur l’intégration des migrants de la nouvelle vague, qui doivent s’adapter aux conditions de vie en Allemagne. Selon le président du Gouvernement allemand, l’intégration réussie des réfugiés exige une plus grande ouverture des structures publiques du pays et un engagement actif des migrants dans les projets sociaux, culturels et éducatifs. Les participants du sommet ont appelé à tenir compte des erreurs commises ces dernières années.

Dans un entretien particulier avec l’higoumène Daniel, Angela Merkel s’est intéressé à l’état des travaux de construction et de restauration au monastère Saint-Georges, disant regretter que les travaux de construction n’aient pu être poursuivis cette année pour diverses raisons. La résidence de campagne du chancelier fédéral est située à proximité du monastère, d’où l’intérêt sincère et constant porté par Mme Merkel aux affaires de ce dernier.