Pendant la préparation du Concile panorthodoxe, y compris durant la Synaxe des Primats qui a eu lieu à Chambésy en janvier de l’année en cours, la majorité des propositions de l’Église orthodoxe russe ont été approuvées, a constaté Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie.

Ainsi, par exemple, le Concile n’aura pas lieu à Istanbul, mais en Grèce, pays orthodoxe, sur l’île de Crète. Le thème du calendrier, sur lequel il y a désaccord, ne sera pas examiné au concile ; quant aux dyptiques, on s’en est tenu à l’idée exprimée depuis longtemps par les représentants du Patriarcat de Moscou, selon laquelle il faut respecter les particularités que l’histoire a donné à chaque Église et permettre à chacune de se servir du dyptique en vigueur chez elle (ce qui se produit toujours dans la pratique, a témoigné Sa Sainteté).

« Enfin, la Synaxe a approuvé la publication préalable de tous les documents du futurs Concile, sur laquelle nous insistions depuis longtemps, afin de renseigner l’épiscopat, le clergé, les moines et tout le peuple de Dieu, a souligné Sa Sainteté. C’est ce que nous avons immédiatement fait : les projets de tous les documents conciliaires ont déjà été publiés sur les sites du Patriarcat de Moscou et du Département des relations ecclésiastiques extérieures : ainsi, toute personne qui le souhaite peut en prendre connaissance. »

Ensuite, à la proposition de Sa Sainteté, les participants de la session se sont exprimés sur différents aspects de la participation de l’Église orthodoxe russe au Concile panorthodoxe prévu pour l’été 2016.