Page d'accueil Actualité
Le métropolite Hilarion : Les Églises devront pren…

Le métropolite Hilarion : Les Églises devront prendre des décisions non conventionnelles

Devançant les résultats du Synode du Patriarcat d’Alexandrie, qui se tient actuellement en Afrique, le Patriarcat de Constantinople a qualifié « d’anticanonique » la création de l’exarchat de l’Église orthodoxe russe en Afrique, se prononçant pour « le rétablissement de l’ordre canonique » sur le continent. Dans une interview accordée à Ria Novosti, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a expliqué la réaction de l’Église orthodoxe russe à cette déclaration et à d’autres, parlant du schisme et des nouvelles réalités dans l’orthodoxie mondiale, ainsi que de la nécessité absolue de régler le problème du schisme en Ukraine.

-        Monseigneur, pourriez-vous commenter les déclarations des Patriarcats d’Alexandrie et de Constantinople, notamment l’appel à « rétablir l’ordre canonique en Afrique » ?

-        Le Patriarcat de Constantinople vit dans une réalité parallèle, celle qu’il a créée par ses démarches en Ukraine. Nous attendons le rétablissement de l’ordre canonique en Ukraine pour parler de rétablissement de l’ordre canonique dans le reste du monde orthodoxe. La situation en Afrique est la conséquence directe des actes du patriarche Bartholomée de Constantinople, c’est-à-dire de la légalisation du schisme ukrainien, du « rétablissement dans leur rang » de gens qui n’ont jamais été consacrés canoniquement.

Les démarches du patriarche de Constantinople en Ukraine, unilatérales et hostiles à l’Église orthodoxe russe, sont la cause du chaos canonique dans le monde orthodoxe. Dans ce contexte, tant que l’ordre canonique ne sera pas rétabli dans l’orthodoxie mondiale, tant que Constantinople refusera de dialoguer et poursuivra son monologue, publiant des décrets du genre « Roma locuta, causa finita », les Églises orthodoxes devront continuer à prendre des décisions non conventionnelles.

-        Pourquoi l’Église orthodoxe russe a-t-elle décidé de créer un exarchat en Afrique ?

-        Le Saint-Synode de notre Église n’a pas décidé de fonder un exarchat d’Afrique pour gêner la mission du Patriarcat d’Alexandrie ou pour lui arracher des paroisses. L’Église russe n’en a pas besoin, et cela ne l’intéresse pas. Nous ne sommes nullement hostiles au patriarche Théodore ou aux hiérarques du Patriarcat d’Alexandrie.

Au contraire, nous avons toujours apprécié le soutien du patriarche Théodore à l’orthodoxie canonique en Ukraine, qu’il a constamment défendue jusqu’en 2018. Nous nous sommes efforcés d’aider le Patriarcat d’Alexandrie de notre mieux, en ne fondant pas de paroisses sur son territoire, malgré les demandes de nombreux Russes résidant dans différents pays d’Afrique. Mais quand le patriarche Théodore s’est mis à commémorer le leader schismatique et à concélébrer avec les schismatiques, les clercs africains se sont retrouvés dans une situation sans précédent : ils n’ont pas voulu suivre leur patriarche dans la reconnaissance du schisme et se sont adressés au patriarche de Moscou. Nous n’avons pas forcé les choses, nous avons attendu deux ans. La position du patriarche Théodore n’ayant pas changé, aucun des hiérarques du Patriarcat d’Alexandrie n’ayant exprimé son désaccord avec cette position, nous avons estimé ne plus pouvoir opposer un refus aux clercs qui demandaient au patriarche de Moscou de les recevoir dans la juridiction de l’Église russe, pour une seule et bonne raison, la même raison qui nous a contraints à rompre la communion avec le patriarche d’Alexandrie.

-        Quelle sera la réponse de l’Église russe aux déclarations des patriarches d’Alexandrie et de Constantinople ?

-        Elles étaient attendues, mais puisque personne ne s’est adressé à nous, nous ne sommes pas supposés répondre. A mon avis, échanger des déclarations est inutile et ne mène à rien. Soit on s’entend sur les règles de conduite au niveau interorthodoxe, soit chaque Église est livrée à elle-même et prend elle-même ses décisions.

L’archevêque Anastase d’Albanie, qui a consacré des années de sa vie à la mission sur le continent africain, a, une fois de plus, récemment rappelé la nécessité du dialogue interorthodoxe. Je me permets de citer sa déclaration : « Dès le début de la crise ecclésiastique en Ukraine, nous avons rappelé, à l’oral comme à l’écrit, que le temps ne guérit pas les divisions et les schismes dans l’Église, qu’il ne fait, au contraire, que les approfondir et les cimenter. La récente décision du Patriarcat de Moscou de former un exarchat sur le continent africain confirme ces craintes... A l’avenir, ce sont deux Patriarcats orthodoxes n’étant pas en communion sacramentelle qui inviteront les Africains ordinaires à se convertir à l’orthodoxie. » Du point de vue du primat de l’Église orthodoxe albanaise, « ce développement de la situation est douloureux ». Pour lui, « affirmer qu’il n’y a pas de schisme dans l’orthodoxie, mais de simples divergences, revient à peu près à affirmer que le coronavirus n’existe pas. » L’archevêque Anastase propose de « discuter en urgence des moyens de soigner et d’inoculer les vaccins prescrits par la tradition aspostolique : la paix et la réconciliation. »

-        L’Église russe est-elle prête à dialoguer avec toutes les Églises locales sur le problème du schisme ?

-        Nous avons toujours été prêts à dialoguer. Afin d’empêcher que la situation dégénère, le patriarche Cyrille est allé à Istanbul en août 2018, il a rencontré le patriarche Bartholomée, il l’a prévenu des conséquences dangereuses et catastrophiques de possibles démarches en vue de la légalisation du schisme en Ukraine. Malheureusement, cela n’a pas aidé. Pour discuter des problèmes entre les Églises, le patriarche Théophile de Jérusalem a convoqué une consultation à Amman en février 2020, et le patriarche Cyrille a participé à cette consultation.

-        Selon vous, comment sortir de la crise actuelle ?

-        Le chemin vers la restauration de l’unité et la guérison des plaies passe par le retour à la situation d’avant l’automne 2018, quand les Églises orthodoxes se consultaient, quand, conformément aux canons, le « premier » ne faisait rien sans l’accord des autres, tandis que les autres, sous la présidence du « premier entre égaux » prenaient ensemble des décisions. Aujourd’hui, nous avons un « premier sans égaux », et au lieu du dialogue, c’est le monologue qui sert de moyen de communication. Les conséquences de cette tactique malheureuse sont évidentes.

Partager:
Le patriarche Cyrille : Nous interviendrons pour défendre le Patriarcat de Jérusalem

07.01.2022

Message de Noël du patriarche CYRILLE de Moscou et de toutes les Russies

06.01.2022

Création d’un Exarchat patriarcal d’Afrique

29.12.2021

Le primat de l’Église orthodoxe russe s’est entretenu par téléphone avec le primat de l’Église orthodoxe en Amérique

29.12.2021

Le patriarche Cyrille a présidé la dernière réunion du Saint-Synode pour l’année 2021

29.12.2021

Les vœux de Sa Sainteté le patriarche Cyrille au pape François de Rome pour son 85e anniversaire

17.12.2021

Le président du DREE a commenté des informations diffusées par les médias sur une éventuelle rencontre du patriarche Cyrille avec le pape François

06.12.2021

Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée ne se considère pas comme le premier entre égaux, mais comme étant au-dessus de tous les autres

20.11.2021

Réunion du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe

08.11.2021

Réponses de Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies au magazine « Forbes France »

26.10.2021

Le patriarche Cyrille a répondu aux questions des participants du IXe festival « Foi et parole »

22.10.2021

Rencontre tripartite des leaders religieux de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie

13.10.2021

Le patriarche Cyrille a rencontré le président de la Direction des musulmans du Caucase, le cheik al-islam Allahchoukiour Pachazadé

12.10.2021

Rencontre du primat de l’Église orthodoxe russe avec le patriarche catholicos de tous les Arméniens

12.10.2021

Le patriarche Cyrille : le patriarche Bartholomée est tombé dans le schisme

27.09.2021

Le métropolite Hilarion : Les Églises devront prendre des décisions non conventionnelles

12.01.2022

Le président du DREE a rencontré le primat de l’Église catholique arménienne

10.01.2022

Le métropolite Hilarion : L’Église ne cherche pas à brider, mais elle suggère aux hommes comment agir au mieux

03.01.2022

Le métropolite Hilarion sur la création du nouvel exarchat patriarcal en Afrique

03.01.2022

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk: Nous croyons que l'esprit conciliaire de l’Église peut résoudre le problème du schisme

02.01.2022

Le patriarche Cyrille a présidé la dernière réunion du Saint-Synode pour l’année 2021

29.12.2021

Le métropolite Hilarion: Les orthodoxes et les catholiques peuvent collaborer pour améliorer la situation des chrétiens au Proche-Orient

27.12.2021

Le métropolite Hilarion : Le patriarche et le pape discuteront de la survie des chrétiens

23.12.2021

Rencontre du président du DREE avec le pape François de Rome

22.12.2021

Le président du DREE a donné une conférence à l’Université méditerranéenne libre

21.12.2021

Le métropolite Hilarion a rencontré l'archevêque de Bari-Bitonto Giuseppe Satriano

20.12.2021

Le métropolite Hilarion : La menace contre la présence des chrétiens en Terre Sainte ne peut pas ne pas inquiéter l’Église russe

16.12.2021

L’éducation à la tolérance passe par l’apprentissage du respect des religions traditionnelles, assure le métropolite Hilarion

12.12.2021

Le métropolite Hilarion : le schisme soutenu par le patriarche de Constantinople blesse l’ensemble du peuple ukrainien

12.12.2021

Le métropolite Hilarion : il n’est pas question d’union entre orthodoxes et catholiques

12.12.2021

Le métropolite Hilarion : l’œuvre de Dostoïevski prêche les idéaux évangéliques

09.02.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur a empli les eaux du Jourdain de Sa présence pour y laver les péchés des hommes

19.01.2021

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur permet à chacun de s’approcher du Royaume céleste dès cette terre

18.10.2020

Le métropolite Hilarion : La Mère de Dieu intercède pour chacun de nous devant le Roi des Cieux

14.10.2020

Fête de saint Serge de Radonège à la laure de la Trinité-Saint-Serge

08.10.2020

Le métropolite Hilarion : Le Royaume des cieux que Dieu a préparé est ouvert à tous

04.10.2020

Le métropolite Hilarion : La croix, instrument de mort honteux, est devenu le symbole du salut de millions d’hommes

27.09.2020

Le métropolite Hilarion : la Mère de Dieu nous est donnée comme Médiatrice céleste et souveraine, qui intercède pour notre salut

21.09.2020

Le métropolite Hilarion : L’Eucharistie est le repas de noces auquel le Seigneur Jésus Christ convie chaque de nous

13.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi est capable d’inspirer des prouesses dans la vie terrestre et d’ouvrir les portes de la vie éternelle

11.09.2020

Le métropolite Hilarion : La foi seule est insuffisante au salut

30.08.2020

Le métropolite Hilarion : La présence invisible de la Reine des Cieux se fait sentir dans nos vies

28.08.2020

Le métropolite Hilarion : Dieu est prêt à donner à chacun le don étonnant de la foi, mais il faut être prêt à le recevoir

16.08.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur nous prie de chercher avant tout le Royaume de Dieu

28.06.2020

Le métropolite Hilarion : Le Seigneur appelle tous les hommes à la sainteté

14.06.2020

Retour d'information

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Envoyer un message
Рус Укр Eng Deu Ελλ Fra Ita Бълг ქარ Срп Rom عرب