Les 23 et 24 janvier 2017 le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a présidé la séance plénière de la Conférence inter-conciliaire de l’Église orthodoxe russe.

Les participants à la séance ont approuvé les projets de documents « Règlement sur les monastères et les moines » et « Des aspects canoniques du mariage religieux », en tenant compte des modifications proposées par les membres du plénum de la Conférence inter-conciliaire, approuvées par l’ensemble du plénum. Ces documents seront renvoyés au Saint Synode pour être, éventuellement, présentés à l’examen du Concile épiscopal.

Le plénum a approuvé la proposition de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille sur les changements à apporter à la structure de plusieurs commissions de la Conférence. Ces propositions seront présentées à l’approbation du présidium de la Conférence.

Un décret a été adopté à la fin des travaux du plénum de la Conférence inter-conciliaire.

Le Primat de l’Église orthodoxe russe s’est adressé aux membres de l’assemblée dans un discours final, constatant que la Conférence inter-conciliaire devenait de plus en plus importante. « Cet espace dans lequel nous discutons de différents sujets, tandis que les participants de la discussion tentent de formuler et d’exprimer leurs convictions, renforcent les communications en renvoyant aux sources, notamment à l’Écriture Sainte et aux canons, a une grande importante dans la vie de notre Église » a souligné le Patriarche Cyrille.

Selon Sa Sainteté, l’objet du travail de la Conférence inter-conciliaire est de formuler « la position de notre Église de manière à prévenir le Corps ecclésial de toute division, en affermissant notre unité de pensée ». « Il ne s’agit pas d’une unité de pensée imposée d’en-haut, mais tirant son origine dans la discussion libre de thèmes importants, inquiétant le peuple de Dieu » a ajouté le Primat.

Travailler dans le cadre de la Conférence inter-conciliaire permet d’acquérir une expérience de grande valeur. « Beaucoup d’entre nous découvrent quelque chose de nouveau même dans le travail sur les textes, dans la méthode de la Conférence… Nous espérons qu’avec l’aide de Dieu nous créons un instrument vraiment capable d’aider la prédication, la mission et notre ministère auprès des fidèles » a commenté le Primat.

Parvenir à l’unité de pensée en discutant de thèmes capables de diviser la communauté ecclésiale, voilà quel est, selon le Patriarche Cyrille, le principal résultat des travaux de la Conférence inter-conciliaire. « Nous avons débattu de plusieurs sujets semblables, et je suis convaincu que nous sommes parvenus aux décisions qui renforceront notre unité, notre confiance les uns envers les autres et notre compréhension de l’importance pour l’Église d’adresser aux hommes son message dans une langue claire ».

Sa Sainteté a remercié les membres des commissions qui ont préparé les documents et tous ceux qui ont pris part à la discussion et au travail sur les textes présentés à la Conférence inter-conciliaire.